oeillets 01

  

A l'occasion d'une recherche sur les marquoirs des Pays Bas

je suis tombée par hasard sur ce marquoir

qui n'était pas du tout ce que je recherchais .....

mais qui m'a tout de suite intriguée.

 

Alors sur le blog la photo d'ensemble est plus petite que sur le site

du Rijksmuseum d'Amsterdam et la particularité se voit à peine.

 

Du coup je vous grossit un peu l'image.

Vous ne trouvez pas que les petites croix sont bizarrement espacées ?

oeillets 04

 

Du coup j'ai encore plus zoomé sur l'image et j'ai compris.

En fait, seuls certaines initiales,

les deux bouquets en bas et les petits bonhommes près de la grille

sont brodés au point de croix.

oeillets 08

 

Tout les reste est brodé au point d'œillet !

La première ligne d'initiales,

le bateau ainsi que l'équipage à 2 ou 4 pattes

oeillets 05

 

les cerfs 

oeillets 07

   

le couple du bas

oeillets 06

Plein de point d'œillet ! Tout à fait étonnant.

 

Le Rijksmuseum donne en plus d'intéressantes explications

mais en néerlandais et la traduction faite par Google

est loin d'être limpide, je vous dis ce que j'ai compris :

 

Ce marquoir a  été brodé en 1857 par  A de Kat

à l'orphelinat luthérien de Diaconie d'Amsterdam

oeillets 02

   

En haut, les initiales de la brodeuse A de Kat

suivies de celles de sa famille comme c'est très souvent le cas

sur les marquoirs des Pays Bas.

Son père MDK, sa mère HAV et ses frères et sœurs SDK, EDK et ZDK

oeillets 03

Dessous les initiales en italiques MLVB, MJ, MP, MV sont celles des "regentessen"

peut-être sont-ce les diaconesses qui dirigeaient l'orphelinat ?

la traduction n'est pas claire.

En tout cas le musée nous explique que les enfants les appelaient "mère"

et que leurs initiales figurent sur tous leurs marquoirs .

 

ICK et MK sont les initiales des "handwerkjuffrouwen"

les dames d'artisanat me dit le traducteur ... encore pas très clair.

Sans doute les personnes qui enseignaient la broderie.

Par contre on ne sait pas à qui font référence les initiales qui sont dans la couronne

et celles qui sont disséminées sur le reste de l'ouvrage .

 

Cet autre exemple lui aussi visible au Rijksmuseum, est daté de 1874.

Il a aussi été brodé avec beaucoup de points d'œillet

par JH Sholtz (Johanna Hendrika Scholtz)

oeillets 09

  •  

On retrouve encore les initiales de ses parents, ALS et DLS 

(ils sont aussi dans la couronne),

ainsi que les initiales des mères de l'époque : MG, MS, MN, MB

Comme sur le premier marquoir, elles commencent par M,

je présume que c'est pour Mère G.... Mère S.... Mère N.... etc

 

Souvent les marquoirs rouges néerlandais étaient brodés en réversible

(envers identique à l'endroit)

ce qui est plutôt facile à faire avec le point d'œillet,

c'est un peu plus compliqué avec le point de croix.

Je présume que c'est le cas pour le marquoir de A de Kat

même si ce n'est pas évoqué par le musée.

Par contre pour le deuxième exemple,

il est clairement indiqué qu'il est réversible. 

  

Si des néerlandophones lisent ce billet et savent nous expliquer

qui sont les regentessen et les handwerkjuffrouwen

qu'elles n'hésitent pas à laisser un petit commentaire.

 

Pour voir ces deux marquoirs, voici les liens :

A de Kat

JH Sholtz

 

Je n'ai finalement pas trouvé ce que je cherchais à l'origine

sur les marquoirs des Pays Bas.

Mais j'ai trouvé ces deux petites pépites, je n'ai pas perdu mon temps.

Comme le musée permet d'utiliser ces images à sa guise,

j'ai eu envie de dessiner et broder A de Kat

j'ai commencé le dessin ..... et découvert qu'en le brodant sur de la 16 fils,

il mesurerait environ 45cm !

Alors que l'original mesure  27 cm donc doit être bordé sur de la 26 fils !

45cm, c'est trop grand pour un "petit rouge"

et 26 fils, c'est pas possible pour moi (je refuse toute idée de broder à la loupe)

Du coup, j'hésite à continuer.

cherche

 

 

Et voilà pour mon petit billet de la semaine

Bon week-end à toutes et toutes