Couleur Tourterelle

14 mai 2021

La tourterelle et Creative Poppy

   

cp1

  

 

Comme je vous l'avais laissé entendre la semaine dernière, 

un vieux, très vieux projet vient de se concrétiser :

diffuser mes grilles.

Et c'est chose faite aujourd'hui puisque certaines

sont  maintenant disponibles chez Creative Poppy

 

Pour l'instant une dizaine, essentiellement les plus récentes,

mais quelques anciennes aussi, dont Hortense de Frocourt par exemple.

Hortense, la petite brodeuse de Cabourg,

a été le premier marquoir de ma collection que j'ai reproduit,

je me devais de l'inclure dès le départ.

Hortense de Frocourt 1887 _ reproduction

 

Voici les deux liens vers le site de Creative Poppy :

 Le site en français         Le site en anglais

cp3             cp2

 

Vous connaissez peut-être déjà ce site qui vend en PDF des modèles de styles très variés

et à des prix tout doux.

Les amatrices de reproductions de marquoirs anciens y trouvent depuis longtemps

les modèles de Muriel Berceville par exemple .

 

Les PDF sont en anglais ou en français selon le site sur lequel vous les aurez téléchargés.

Dans chaque PDF une petite présentations du marquoir, quelques conseils techniques

et la grille sous plusieurs formes : en noir et blanc, en couleurs,

et même sur une seule page pour celles qui travaillent sur tablette.

 

 

E Loir 1 _ detail

 

Je sais que certaines préfèrent les grilles présentées sous forme de jolis livrets,

mais le PDF rime mieux avec simplicité et petit prix,

et même avec rapidité puisqu'il est immédiatement téléchargeable.

 

J'espère que ça vous plaira, j'ai l'intention de proposer ainsi mes nouveaux modèles,

mais aussi de ressortir les anciens au fur et à mesure.

 

Marthe Bouquiere _ detail

 

Vous trouverez la liste des modèles disponibles sur le site Creative Poppy, 

via les liens que je vous ai donnés,

mais vous pouvez aussi consulter l'onglet "Grilles / Charts "

en haut de ce blog, juste sous la bannière.

 

Mathilde Pecherans _ détail

  

C'est quand même un évènement dans ma petite vie de brodeuse,

j'avais envie de lui consacrer mon billet hebdomadaire,

mais ça ne changera rien à ce blog, rassurez vous,

je ne compte pas vous assommer avec ma "pub" trop souvent,

Bon week end à toutes et tous. 

304326444

 

Posté par MeriemC à 20:23 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :


08 mai 2021

Gilberte Maleinge 1923 - 1924

 

Gilberte Maleinge 1923 sampler 01

  

Je vous avais montré l'alphabet,

et le voici en entier,

le marquoir de Gilberte Maleinge  1923-1924

 

C’est un marquoir dans le goût du début XXème ,

avec en haut un seul grand alphabet décoratif

(Remarquez aussi la  très originale frise, dans le style Art Nouveau

un  style  rarement présent sur les marquoirs)

Gilberte Maleinge 1923 sampler 10

  

et dans la partie basse, des motifs variés.

Alors il y a bien quelques oiseaux ...

Gilberte Maleinge 1923 sampler 06

 

Et quelques fleurs

Gilberte Maleinge 1923 sampler 05

 

mais bien entendu, ce qui capte le regard

c'est cette grande illustration de la fable

du loup et de la cigogne.

Gilberte Maleinge 1923 sampler 04

 

Souvenez vous : une cigogne sauve la vie d’un loup glouton

qui avait un os coincé dans le gosier.

Alors qu’elle réclame salaire pour le service rendu,

le loup se moque et lui répond qu’elle doit s’estimer heureuse

qu’’il n’ait pas refermé la gueule sur son cou !

Illustration de l’ingratitude des puissants.

    

Comme d'habitude, quand on reproduit un marquoir,

il faut choisir son fil : matière et couleurs.

Gilberte a brodé en laine sur du canevas.

J'ai pensé que le motif central en laine serait lourd

et peut-être même difficile à travailler régulièrement,

alors j'ai opté pour la soie qui donne toujours un air précieux aux reproductions.

Brodé donc en soies d'Alger sur une toile 16 fils.

   

Et les couleurs ?

J'utilise de plus en plus les couleurs d'origine visibles à l'arrière des originaux,

mais là .. non .... j'ai pas pu assumer a6

Gilberte Maleinge 1923 sampler 09

  

J'ai donc opté pour les couleurs fanées visibles sur le devant.

Voici l'original

Gilberte Maleinge 1923 sampler 08

 

La repro et l'original côte à côte

Gilberte Maleinge 1923 sampler 07

  

Gilberte Maleinge 1923 sampler 03

  

Tadaaaammmmm, roulement de tambour

tadam

grande nouvelle aujourd'hui !!!!!!

pour la première fois en vous montrant une de mes repros,

je peux vous dire :

La grille est disponible en PDF Chez Creative Poppy

En français, c'est ICI

en anglais, c'est ICI

 

Et oui, je me mets à commercialiser les reproductions

des marquoirs de ma collection

je vous en reparlerai bientôt 

a5

 

Bon week end à toutes et tous

nous avons le droit de nous promener ou nous voulons maintenant,

alors promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas

Gilberte Maleinge 1923 sampler 02

 

Posté par MeriemC à 10:50 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

01 mai 2021

Welcome little stranger

 

welcome little stranger pincushion 02

Manchester Art Gallery

  

Un petit coussin à épingles ?

Un petit coussin brodé dans lequel les couturières

ou brodeuses pourront piquer leurs épingles ?

 

Et bien non, c'est un petit coussin d'épingles anglais

à offrir à une jeune maman

pour qu'elle puisse récupérer les épingles !

welcome little stranger pincushion 07

National Trust Collections 

  

Je m'explique.

 

Un petit coussin d'épingles

 

Vous remarquerez qu'ils ne sont pas brodés comme on peut le croire à première vue.

welcome little stranger pincushion 10

En fait ce sont des épingles qui ont été complètement enfoncées

dans le coussin de façon à ce que leurs têtes forment des lettres et des motifs décoratifs.

 

La réalisation de ces coussins n'était pas un travail facile.

Ils étaient  le plus souvent recouverts de soie, et toute épingle mal placée

laissait irrémédiablement un trou dans la soie si on la retirait.

 welcome little stranger pincushion 05

Winterthur

 

Sur cet exemple, certaines épingles ont été mises en biais

de façon à former comme une petite frange.

welcome little stranger pincushion 06

  

On lit parfois que ces coussins étaient accrochés aux portes des maisons

pour signaler qu'il venait d'y avoir une naissance.

 

C'est possible, mais il s'agissait plus généralement de cadeaux de naissance

très à la mode entre 1770 et 1890.

A donner après la naissance de l'enfant bien sûr.

Car offrir à la future mère des épingles avant l'accouchement

risquait d'augmenter la douleur disait-on.

Et d'ailleurs de façon générale, à une époque où le risque était présent

tant pour la mère que pour l'enfant, on ne faisait pas de cadeau avant.

 

A donner à une jeune maman pour qu'elle puisse ....

récupérer les épingles.

 

  Pourquoi ces épingles ?

Un joli cadeau, une gentille attention, mais c'était aussi un cadeau utile,

car à cette époque, les épingles étaient chères,

donc les jeunes mères étaient contentes de recevoir le petit stock d'épingles

dont elles allaient avoir besoin pour langer leurs nourrissons.

 

Les épingles de sûreté n'existaient pas encore et les nouveaux nés

avaient intérêt à ne pas trop gigoter

car ce sont des épingles droites qui tenaient leurs langes.

a10

 

Au XVIIIème, peu de fioritures sur ces coussins,

et le texte était généralement très simple :

"Welcome dear babe" : Bienvenue cher bébé

welcome little stranger pincushion 01

  V&A museum

 

Ou l'étrange formule "welcome little stranger" : bienvenue, petit étranger

 welcome little stranger pincushion 03

Winterthur

 

Une drôle de formule, mais souvenons nous que pendant longtemps

il n'était pas convenable de parler de grossesse et d'accouchement.

Ainsi si vous feuilletez  la revue la "Mode illustrée" du XIXème ,

vous y trouverez des tenues "pour dame souffrante"

comprendre "pour femme enceinte".

 

Une pudeur pas si lointaine de nous :

je me souviens de mon père, l'ainé de sa fratrie,

qui racontait en riant qu'enfant,

à chaque fois qu'on l'envoyait urgemment chez sa tante

il savait qu'à son retour il y aurait un nouveau bébé à la maison,

un petit étranger venu d'on ne sait où,  de nulle part

….. Welcome little stranger ....

 

Des formules pudiques qui nous semblent bien étranges aujourd'hui.

  

Bref, revenons à nos coussins.

Au fil du temps, ils furent de plus en plus décorés

welcome little stranger pincushion 04

National Trust Collections

 

Au XIXème, les formules de vœux devinrent plus longues, 

welcome little stranger pincushion 08

  

Mais en 1878, au grand soulagement des bébés, est arrivée l'épingle de sûreté !

Cette invention signera progressivement la fin

de la tradition du petit coussin  de naissance.

 

Voilà une bonne idée pour votre prochain petit cadeau de naissance, non ?

Si si, juste pour voir la tête de la jeune mère d'aujourd'hui

qui reçoit un coussin plein d'épingles disant : Bienvenue petit étranger 

a2

 

Allez, c'est le week end du muguet

plein de bonheur à toutes et tous.

  

welcome little stranger pincushion 09

The Saleroom

 

Posté par MeriemC à 19:31 - - Commentaires [27] - Permalien [#]

25 avril 2021

Manoela Estadella - 1

 

Manoela Estadella sampler 01

 

Petit aperçu du marquoir espagnol tout en longueur

que je suis en train de broder : 

Manoela Estadella

  

Manoela Estadella sampler 02

 

   

Un (presque) monochrome vert, une couleur inhabituelle pour moi.

Brodé en 1/2, en soies d'Alger, sur une toile Zweigart 16 fils

  

Gros plan de l'original, brodé sur un grosse toile rustique

Manoela Estadella sampler 04

  

L'original en entier

Manoela Estadella sampler 03

 

 

J'avoue être très ignorante en ce qui concerne les marquoirs espagnols.

Je n'ai trouvé  aucune publication sur le sujet,

alors si vous connaissez des bouquins ou des sites qui pourraient m'en apprendre plus,

n'hésitez pas à me dire tout ça en commentaire.

 

Et donc, faute de documentation, j'ai visité les musées en ligne,

j'ai cherché des photos pour essayer de comprendre.

 

Je connaissais surtout les grands marquoirs espagnols aux multiples frises

je vous en avais montré ICI

Mais on rencontre aussi pas mal de marquoirs au format tout en longueur.

Cela semble être un format plutôt réservé aux exercices,

à l'apprentissage de points, à des exemples de motifs ou d'alphabets.

 

Même si Manoela n'a pas daté son travail, je pense pouvoir dire qu'il est XIXème

comme celui de Rosa daté 1853

spanish sampler 01

 

ou celui de Mercedes daté 1872

Spanish sampler 02

 

 

Plus spectaculaires ce sobre mais magnifique travail géométrique

Spanish sampler 05

Art Institute Chicago

 

Compilation de motifs géométriques multicolores

Spanish sampler 04

Cooper Hewitt

 

et enfin ce dernier avec fleurs et oiseau en plus

Spanish sampler 03

Ceres

 

C'est sur ce final tout gai et coloré

que je vous souhaite un beau dimanche de printemps.

 

Posté par MeriemC à 14:21 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

17 avril 2021

Virginie Galaud 1841

  

Virginie Galaud 1841 01

 

Aujourd'hui, c'est le marquoir de Virginie Galaud qui est à l'honneur,

ses couleurs fraîches et pimpantes dans son cadre doré.

 

Attention, j'espère que vous êtes en forme, 

car c'est un article un p'tit peu prise de tête,

et qui va vous mettre sens dessus dessous !

 

 

A première vue, un marquoir classique de la première moitié du XIXème 

avec une partie texte, alphabet et signature dans le premier tiers de l'ouvrage

et les motifs ensuite.

Les motifs ne sont cependant pas ceux que l'on a l'habitude de voir

sur les marquoirs du sud de la France à cette époque

(il a été brodé à Bernis dans le Gard).

Pas de grand autel central, aucun signe religieux.

 

Non, Virginie a préféré broder un cerf dans la forêt

Virginie Galaud 1841 09

  

Un très inhabituel kiosque à musique

Virginie Galaud 1841 08

  

et ce grand et spectaculaire panier de fleurs

Virginie Galaud 1841 10

 

Revenons au texte, vous pouvez lire :

Fait à Bernis chez madame Fournier 

le 8 décembre 1841 . Virginie Galaud 12 ans

Virginie Galaud 1841 07

quoi ?

vous n'arrivez pas à lire ?  ..... c'est à l'envers ?

 

Alors je retourne l'ouvrage ,

et à l'arrière du cadre, tout devient plus clair

Virginie Galaud 1841 06

  

Et oui, on remarque ainsi qu'il est réversible.

Voici le dos de l'ouvrage,

l'envers... qui se révèle être l'endroit pour lire.

Virginie Galaud 1841 11

  

Alors on se dit qu'il a tout simplement été encadré à l'envers.

 

Et bien non, car même si Virginie a bien travaillé,

les gros plans sont sans pitié et permettent de bien identifier

l'endroit avec des croix parfaites,

et l'envers avec quelques petites surépaisseurs.

 

Au niveau de cet arbre, c'est superbe, on s'y tromperait,

Virginie Galaud 1841 04

  

celui ci est un peu moins réussi

Virginie Galaud 1841 02

  

le cerf est pas mal du tout

Virginie Galaud 1841 03

 

 

Et le texte ?

Regardez bien les trois premières lettres de Virginie.

On voit bien que c'est sur l'envers qu'on peut lire VIR dans le bon sens.

Virginie Galaud 1841 12

  

Donc non, l'ouvrage n'a pas été encadré à l'envers

c'est Virginie quia brodé toute la partie alphabet et texte en miroir !!!! 

 

Mais pourquoi ? Comment ?

tout cet ouvrage est tellement propre et soigné que ça ne peut pas être une erreur.

Était-ce volontaire ?

Madame Fournier faisait-elle faire un exercice de point de croix réversible à ses élèves

avec cette particularité que le texte n'était lisible que sur l'envers

car si l'exercice était réussi, l'envers pouvait sans honte devenir l'endroit ?

 

J'aimerais tellement un jour voir un au autre marquoir

brodé sous la direction de madame Fournier

pour voir s'il est brodé de la même façon.

 

Un indice peut-être, mais je ne sais pas comment l'interpréter.

Le marquoir a été cloué directement sur le cadre.

Virginie Galaud 1841 05

A l'époque de Virginie ? 

peut-être car je ne vois aucune trace d'encadrement précédent sur la toile.

Ainsi fixé au cadre, on ne peut pas mettre de verre, de carton derrière,

on ne peut pas l'accrocher.

 

Est-ce un encadrement bâclé ou

est-ce fait exprès pour qu'on puisse le tenir et le retourner

et ainsi s'amuser de sa particularité ?

 

Il n'a jamais du être accroché car les couleurs sont en parfait état,

pas décolorées par la lumière comme c'est souvent le cas.

Par contre il a hélas été lavé et le vert a déteint.

 

Un jour je me lancerai dans la reproduction de ce charmant marquoir

mais quelle option prendre ?

Le broder en réversible ?  je crois que je n'en aurai pas le courage.

Alors ?

Copier l'endroit avec le texte à l'envers

ou l'envers avec le texte à l'endroit ?

a4

 

Bon, et bien maintenant que je vous ai mis la tête à l'envers,

je vous laisse le temps de vous retourner

et de remettre vos idées à l'endroit

pour passer un très bon week end 

  

Posté par MeriemC à 16:11 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags :