Jenny Jeanjean 1865 10

  

C'est en toute fin d'année 2018 que j'ai terminé le marquoir

 

de   Jenny Jeanjean 

11 ans en 1865

 

Et je prends enfin le temps de vous le montrer.

  

L'original, en laine sur canevas, est assez abîmé et décoloré

et j'ai voulu lui redonner ses couleurs d'origine,

le voir comme Jenny l'avait brodé.

Jenny Jeanjean 1865

   

Et ce fut la surprise !

le marquoir original semble être dans les rouges

....

et la reproduction a dévoilé les bleus !

Jenny Jeanjean 1865 01

  

 Car si les rouges ont assez bien résisté au temps ..... et aux mites,

les bleus ont beaucoup pâli, jusqu'à devenir blancs parfois,

et ont en plus été particulièrement appréciés par les insectes.

En témoignent ces deux motifs par exemple.

Jenny Jeanjean 1865 07

  

Jenny Jeanjean 1865 08

  

  

Brodé en laines Aurifil et St Pierre

sur une toile zweigart 14 fils

Jenny Jeanjean 1865 05

  

Jenny Jeanjean 1865 02

  

Le texte dit :

"Fait par Jenny Jeanjean âgée de 11 ans

le 8 mars 1865. A le pension des demoiselles Arnal

J'aime Dieu et Marie."

Jenny Jeanjean 1865 04

Hélas ces éléments ne m'ont pas permis de retrouver de façon certaine

la trace de Jenny, mis je ne perds pas espoir

d'y arriver un jour.

  

Le gros mouton maladroit sur l'autel m'avait fait hésité à acheter l'oiginal.

Il détonnait au milieu des autres motifs plutôt élégants.

Jenny Jeanjean 1865 11

 

Mais j'ai fait une petite découverte :

le mouton est sans doute .... une création de Jenny .

En effet, on voit sur l'original qu'il a été brodé par dessus le rouge de l'autel.

Jenny Jeanjean 1865 06

J'ai l'impression qu'elle avait brodé tout l'autel en rouge

et qu'elle s'est dit après coup qu'un Agnus Dei serait du plus bel effet.

Alors, elle l'a inventé  ;-)

Du coup ce mouton que je n'aimais pas est devenu mon détail préféré.

 

Jenny Jeanjean 1865 03

Il y a des marquoirs qu'on  a plus   de plaisir à broder que d'autres,

sans qu'on sache très bien pourquoi.

Celui de Jenny a été un vrai, vrai bonheur !

Lui faire retrouver sa jeunesse et sa fraîcheur a été une vraie fierté.

Merci Jenny.

  

Bon week end à toutes et tous.

  

Jenny Jeanjean 1865 09