HGN 1833 sampler 1-1

 

 

Même si je n'ai pas encore atteint la moitié de ce marquoir noir de Groningen,

pourquoi ne pas vous le montrer ?

   

 

HGN 1833

   

 

HGN le mal nommé d'ailleurs,

car si ces initiales sont à côté de la date,

elles n'en sont pas pour autant celles de la brodeuse.

 

Je devrais plutôt dire des brodeuses,

en effet l'original est l'oeuvre de deux soeurs :

Jantje Hindricks Kloosterhuis (JHK) qui l'a commencé en 1822

et Frouke Hindricks Kloosterhuis (FHK) qui le continuera en 1833.

 

 

Alors pourquoi HGN et d'autres initiales encore sur ce marquoir ?

Parce que comme souvent dans les marquoirs hollandais,

elles ont brodé les initiales de toute la famille.

  

 

Il n'est pas un pays qui n'ait des paons sur ses marquoirs.

HGN 1833 sampler 1-3

le paon, symbole de vanité, mais aussi de richesse.

Et il était important pour les filles de Groningen de montrer leur richesse (voir ICI )

 

 

Elles aiment aussi broder les objets de la vie quotidienne

comme ces ustensiles de cheminée,

et aussi un autre motif symbole de richesse : l'armoire à linge.

HGN 1833 sampler 1-2

 

Le linge était extrêmement cher,

alors imaginez la valeur d'une armoire remplie de linge !

 

 

Ce motif de l'armoire se retrouve sur un très grand nombre de marquoirs hollandais,

pas seulement ceux de Groningen.

En voici un exemple

 

HGN 1833 sampler 1-5

Collection du MET

 

 

Et sur cet autre, l'armoire à linge est même devenu le motif central.

 

HGN 1833 sampler 1-4

Photo du très intéressant site Friese Merklappen

 

 

Et comment ne pas faire le lien avec une armoire à linge hollandaise célèbre,

celle peinte en 1655 par Pieter de Hooch

 

HGN 1833 sampler 1-6

 

 

 

Brodé sur une toile Graziano 15 fils,

 

en 1/2 avec une soie noire comme l'ont été tous les marquoirs de Groningen.

 

Pour voir une photo de l'original, c'est ICI

 

Et pour se procurer la grille, cliquez sur ce lien : Museum Voor Naaldkunst