Esperluette 1

Victorine Léonore Bonnegent 1808

 

Aviez vous remarqué le & sur le petit marquoir de E. Loir la semaine dernière ?

  

Esperluette 8

Bizarre non ?

 

 Je me souviens avoir été surprise la première fois que j'avais repéré

le & sur un marquoir,

et puis un deuxième .... et puis plein d'autres ....

 

Esperluette 2

Marguerite Soulier 1834

 

Il est vrai qu'aujourd'hui on le connait surtout pour son caractère commercial

(d'où son nom actuel de "et commercial") :

Boucherie Durand & fils, Black & Decker, H&M, Rougier & Plé .....

 

Mais son vrai nom est esperluette 

( ou esperluèteperluetteperluète )

Esperluette 9

Constance Guillaumon 1838

 

L'esperluette vient de la ligature des lettres e et t ,

et si on la voit beaucoup sur nos marquoirs,

c'est qu'elle a été jusqu'au XIXème siècle

considérée comme une lettre,

la dernière lettre de l'alphabet.

esperluette 12

 Gallica

 

Quand les écoliers récitaient leur alphabet, ils n'oubliaient pas le &

que l'on prononçait "ète".

D'ailleurs une des origines évoquée pour le mot esperluette

serait que les enfants finissaient en disant "zed" pour le Z, "ète" pour le &,

et rajoutaient "perluette", comme une pirouette,

 un petit mot léger pour finir sa récitation sur une note chantante.

"a ....... zed ète perluette" aurait donné "esperluette"

Esperluette 3

le & de travers de Célestine Guerre 1841

 

Une  explication toute jolie veut que cela vienne de l'occitan :

  "es per lou ète" qui signifie  "c’est pour le et"

 

Esperluette 10

Sophie Borel 1821

 

Mais l'explication que je préfère est celle-ci : 

pour retenir ce signe on récitait en latin "et, per se, et" ,

qui veut dire "et, en soi, et" et qu'on prononçait  "ète per se ète".

Par simplification "et, per se, et" serait devenu "et, per lui, et" ..... eperluète .

  

Ce qui me fait pencher pour cette explication, c'est le nom anglais du signe : Ampersand

avec une étymologie très proche puisque cela viendrait de "and, per se, and"

 

Esperluette 4

Elisa Gueit 1846

 

Si le caractère & faisait donc partie intégrante de l'alphabet,

il était aussi utilisé parfois dans les textes à la place du "et"

Ainsi, dans un livre d'apprentissage de la lecture du XIXème

où les exercices étaient souvent des textes religieux, on peut lire : 

 

Esperluette 11

Gallica

 

 

 

Et voilà, je dis toujours que les marquoirs sont des petites pages d'histoire.

Ils nous rappellent que le &  faisait partie de notre alphabet jusqu'au XIXème siècle,

je dirais même jusqu'à la première moitié du XIXème

car vous remarquerez que tous les exemples donnés datent d'avant 1850,

je n'ai trouvé aucun exemple plus tardif.

Un petit indice qui peut permettre de situer certains marquoirs non datés.

 

Bon week end à toutes & tous 

 

Esperluette 6

Marguerite Maurel 1834