Zélie Lecoeuvre 1873 1 01

 

   

Ce n'est pas vraiment un beau marquoir,

rustique, tout simple, une composition maladroite.

Mais il m'est cher car c'est un marquoir qui m'a raconté une histoire,

celle de

Zélie Lecoeuvre, 1873

   

 

Zélie Lecoeuvre 1873 1 02

 

   

Le W dans l'alphabet m'avait laissé supposer que Zélie était originaire du nord.

Et effectivement, j'ai rapidement retrouvé sa trace à Hélesmes dans le Valenciennois.

 

Zélie Lecoeuvre 1873 1 11

La mairie et les écoles d'Hélesmes.

 

J'ai trouvé une petite Zélie Lecoeuvre née le 1er mars 1859, 

4 mois après le mariage de ses parents ....

  

Benoit Lecoeuvre, son papa était journalier, ou ouvrier selon les actes.

 Appolonie Pruvot, sa maman était déclarée parfois journalière et parfois  fileuse.

Peut être travaillaient-ils tous deux dans une des deux brasseries du village.

 

Zélie Lecoeuvre 1873 1 10

    La Grande Rue d'Hélesmes, et la brasserie Copin

 

Hélas, en continuant ma lecture des actes d'état civil,

j'ai appris que Zélie était morte en juin de l'année suivante, à 16 mois.

Elle ne pouvait donc pas être ma petite brodeuse.

  

Mais j'étais bien sur la bonne piste, car un an après sa mort, le 5 juin 1861

Appolonie et Benoit ont eu une autre petite fille, qu'ils ont aussi prénommée Zélie

la voilà, "ma" Zélie !

  

Et puis .... 

En 1863, est né un petit François, qui mourra à 8 mois

En 1865 un autre petit François qui mourra à 1 an

En 1867 un troisième petit François qui mourra à 2 ans

En 1867 une petite fille, Maria qui mourra à 5 mois

En 1871 en quatrième petit François qui mourra à 1 mois

En 1872 né Arsène .... les parents ont renoncé au prénom de François

 

Donc en 1873 donc, quand Zélie brode son marquoir,

elle vit avec ses parents et son petit frère Arsène.

Elle n'a que 12 ans et elle a vu naître et mourir 5 de ses frères et soeurs !

Quel terrible sort s'est acharné sur cette famille ?

et ce n'était pas fini ...

 

En 1875 nait Arthur, le seul pour lequel je n'ai rien trouvé, a-t-il survécu ?

Alcide, le dernier enfant de la famille, va naître le 14 janvier 1878,

exactement 8 jours avant la mort de son papa, Benoit, mort le 22 janvier.

Et ce dernier enfant n'aura pas eu plus de chance, il mourra à un mois et demi.

  

 

Zélie Lecoeuvre 1873 1 07

 

   

Comment ne pas penser aussi à Appolonie, cette jeune veuve de 38 ans

qui aura mis au monde 10 enfants et les verra tous mourir

à l'exception peut être d'Arthur.

Car plus tard elle enterrera aussi Arsène, mort à  22 ans, 

et notre Zélie, morte à seulement 34 ans, le 14 février 1896.

   

Zélie s'était mariée le  22 décembre 1884 avec Casimir Mourra garçon brasseur.

peut être à la brasserie Boisseau ? 

Zélie Lecoeuvre 1873 1 09

Le personnel de la Brasserie Boisseau en 1905.

 

Je n'ai hélas pas trouvé trace d'enfants dans le couple Zélie et Casimir.

 

Par contre, j'ai trouvé de bonnes nouvelles pour Appolonie.

En 1881, à 42 ans,  elle s'est remariée avec Jean Baptiste Morival, veuf lui aussi.

Et ils eurent une petite fille Alcidie, née en 1882

et Alcidie va vivre, enfin !

Elle vivra 76 ans, et va  traverser la France puisqu'elle mourra à Marseille en 1958.

  

C'est la magie des marquoirs : faire sortir de l'oubli

des vies, des familles, des histoires, des bonheurs, des drames.

Zélie Lecoeuvre 1873 1 06

  

Mais est-ce qu'un marquoir peut nous en dire plus ?

Quelle petite fille était Zélie ? 

Etait-elle malgré tout d'une nature heureuse, gaie, optimiste ?

Peut être était-elle particulièrement choyée par ses parents qui auront reporté sur elle

tout l'amour qu'ils n'ont pas pu offrir à leurs autres enfants.

  

J'ai envie de croire à cette version....

oui ... en regardant ce petit marquoir naturel, gai et charmant

j'ai envie de croire à cette version.

  

 

Zélie Lecoeuvre 1873 1 04

 

En regardant le soin apporté à la finition,

ce petit ruban rose tout autour, cette rosace de satin

je me dis que l'ouvrage de la fillette était important pour la famille.

 

J'aime tellement broder les marquoirs dont je connais l'histoire, même triste,

que j'ai déjà refait le diagramme et j'ai étudié une palette en soies.

 

Zélie Lecoeuvre 1873 1 08

 

A moins que je ne le fasse en laine comme l'original ?

J'hésite ...... Qu'en pensez vous ?

 

 

Voilà .... désolée d'avoir un peu plombé l'ambiance ....

Pour vous faire sourire, je vous montre

les amusants petits écureuils sans queue de Zélie.

Et que tout ça ne vous empêche pas de passer un excellent week end bien sûr.

 

Zélie Lecoeuvre 1873 1 05