Baltimore Building Samplers 11

Elizabeth Ann Caughy 1827

 

La semaine dernière, nous nous sommes focalisées sur le portail à lunettes

il plaisait bien aux petites brodeuses de Baltimore,

mais elles brodaient aussi d'autres types de portails comme vous le voyez,

et surtout ces portails faisaient partie de tout un ensemble. 

 

 

En fait, entre 1810 et 1830 environ,

il s'est brodé dans la ville toute une série de samplers

ayant en commun :

 une pelouse animée,  devant une grande maison,

le tout dans un parc arboré entouré d'une grille avec un beau portail.

 

 

Au départ, on avait bien tous les éléments, 

mais la composition était un peu maladroite.

Baltimore Building Samplers 13

Jane Robinson 1818

    

Baltimore Building Samplers 14

Amelia Frances Lerew 

  

Puis la composition va se préciser,

un zoom est fait sur la maison  au centre,

avec de chaque côté de grands arbres très finement travaillés.

Des arbres d'essences différentes

pour montrer la richesse et la magnificence du parc sans doute.

  

Admirez par exemple l'ouvrage de Charlotte Coates Boyd,

certainement fait dans la même école que le premier de cet article.

Baltimore Building Samplers 09

Charlotte Coates Boyd 1826

   

  

La frise pouvait être tout simple comme celle de Mary Pets

mais elle était parfois extraordinairement élargie

comme sur le sampler de Mary Davis 1826.

Baltimore Building Samplers 08

Mary Davis 1826

  

ou celui d'Eliza Ann Suter, brodé aussi en 1826 

dans la même école sûrement

Baltimore Building Samplers 17

Eliza Ann Suter 1826

  

 

Parfois la frise attire tellement l'oeil

qu'elle devient  presque l'élément principal ,

laissant au second plan la maison et ses arbres,

comme sur cet exemple.

 

Baltimore Building Samplers 15

 

nom ?

   

Sur le sampler de Sarah Kelsall  1831

la maison est presque devenue une masure, et l'arbre est  ... tout fané :hihihi:

Baltimore Building Samplers 16

Sarah Kelsall  1831

  

  

 

Pourquoi ces maisons, ce parc, ces grilles ?

Tout simplement parce que c'était sans doute un motif à la mode !

 

Ainsi on remarque qu'à la même époque,

la très en vogue fabrique de John et Hugh Finley 

proposait à sa clientèle des meubles peints, comme cette chaise par exemple. 

    

Baltimore Building Samplers 01

  

et ces dossiers de chaises ....  ces motifs .... ça ne vous rappelle rien ?

Baltimore Building Samplers 02

 

Baltimore Building Samplers 03

Baltimore Museum of Art

  

Sans doute  les enseignantes des écoles de la ville,

peut être inspirées par ces meubles,

ont-elles eu envie  de faire broder à leurs élèves LE motif à la mode !

 

 

En avons-nous fini avec les samplers de Baltimore ?

non non :gaga:

Car Mary Pets nous a donné une petite précision intéressante sur son sampler,

alors désolée pour vous ..... mais vous allez devoir subir un troisième épisode .

 

En attendant, le printemps a l'air de revenir, en tout cas dans l'ouest,

alors profitez bien de votre week end.