Rose 1

  

N'est-elle pas charmante cette délicate guirlande de roses ?

 

Oui mais voilà ...

on vous l'a déjà dit :

Il faut se méfier des images qu'on trouve sur internet !!!!! 

Car la réalité peut être très différente. 

:peur1:

 

 

   

Ainsi, voici la face cachée de cette douce guirlande,

une face cachée ..... beaucoup plus violente, agressive ,

terrrrrrrrrible !   :mdr:

Rose 4

  

Et oui, cette guirlande n'était pas

ROSE,

elle était

ROSE !

:siffle:

 

 

Un rose criard que l'on retrouve très souvent

sur les marquoirs français en laine fin 19ème début 20ème.

 

Les colorants de synthèse ont permis au XIXème siècle

de développer des gammes de couleurs à l'infini.

D'un coût moindre, ils ont permis aussi de démocratiser les fils.

Ainsi, au moment où les motifs de Berlin étaient à la mode,

pouvait-on facilement trouver des laines de couleurs un peu partout.

 

Rose 5

 

   

Alors, quel que soit le siècle,

quand une petite fille de 7 ans doit piocher dans une boite de laines à broder

la couleur qui l'attire le plus ..... c'est bien sûr lui 

en bas .... à droite ....

le rose Barbie ... avant même la "naissance" de Barbie.

:hihihi:

Rose 8

 

 

Ainsi le joli poème que Rosalie (la bien nommée) a brodé pour son papa

il n'était pas comme ça ....

Rose 9

 

il était comme ça !

Rose 6

  

Parfois le temps a conservé la couleur d'origine,

et il faut bien admettre que le résultat n'était généralement pas du meilleur goût.

Rose 3

  

Mais d'autre fois, bien qu'un peu vif, ce rose ne rendait pas si mal finalement.

Rose 2

 

Voire même, il pouvait être joli dans un camaïeu de roses.

Rose 7