Marguerite Foriel 1918 01

  

C'est la première fois que je brode un marquoir

en ayant sous les yeux une photo de la petite fille

qui a brodé l'original,

original que voici :

Marguerite Foriel 1918 02

   

Un ravissant marquoir rouge traditionnel

avec son élégaant alphabet fleuri

et ses quatre frises différentes. 

  

Je vous assure qu'on ne brode pas de la même façon

 quand on a a un visage à mettre sur un nom,

on brode avec une petite pointe d'émotion particulière.

 

Son entourage la décrivait 

comme "une enfant  appliquée, patiente,raisonnable et attachante".
  

Et appliquée, elle l'était certainement

car en faisant le diagramme de son marquoir,

je n'ai trouvé pratiquement aucune erreur.

Pas une seule erreur dans les frises, pas un décalage,

pas une petite feuille plus grande ou plus petite que les autres.

....

Alors croyez moi, je m'applique aussi, pour lui faire honneur !

   

 

Voici Marguerite entourée de ses parents et de son petit frère Paul

Marguerite Foriel 1918 07

Son papa, Paul Prosper (dit Ferdinand)  Foriel était né en 1879,

et il était cordonnier quand il épousa le 16 mars 1905 à Lyon

Judith Marie Foriel (oui, le même nom), fleuriste, née en 1880.

  

Leur fille Marguerite Prospérine Célie naîtra  à Lyon,

le 23 février 1909, à 10 heures du soir.

L'acte de naissance nous apprend qu'à ce moment là,

ses parents étaient devenus restaurateurs.  

Marguerite Foriel 1918 06

 

 

Ferdinand  mourra jeune, en 1920, à 41 ans, des suites de la guerre. 

Par contre Judith a vécu jusqu'à 93 ans !

  

Ce qu'est devenue Marguerite ?

et bien je vous le raconterai la prochaine fois,

quand j'aurais fini ma broderie ;-)

....

Broderie que je vais quand même vous montrer :

je viens juste de finir l'alphabet

Marguerite Foriel 1918 03

  

Brodé sur une toile 16 fils,

un peu plus fine que celle de l'original,

en 1/2 avec du coton DMC

Marguerite Foriel 1918 04

    

Et pour finir cet article,

juste avant de vous souhaiter un bon week end du 1er mai,

voici une photo de notre Marguerite

dans sa belle robe de communiante.

 

Marguerite Foriel 1918 08

 

Et un grand merci à sa fille et son petit fils qui m'ont raconté son histoire.