H Kling 1934 Couleur tourterelle 5

 

En 1934 une écolière bien née

choisit un beau fil rouge et se mit à broder

son nom, des frises, un alphabet

et un renard gourmand, par les grappes attiré.

 

 

 

H Kling 1934 Couleur tourterelle 1

 

N'est elle pas jolie la marquette de notre petite alsacienne ?

Peut être se nommait-elle Hélène ....

En tout cas 82 ans plus tard, j'ai eu envie de reproduire (en miniature)

cette marquette charmante et maladroite

dont voici l'original.

 

H Kling 1934 Couleur tourterelle 3

 

 

Maladroite car Hélène n'a pas eu la place de broder tout le motif,

mais elle a essayé de caser l'essentiel :

un renard et des grappes.

Voici sur une autre marquette ce qu'aurait du être le motif complet

 H Kling 1934 Couleur tourterelle 6

 

 

J'ai rajouté deux petites bordures, une bleue et l'autre rouge,

pour rappeler la toile de l'original

 

H Kling 1934 Couleur tourterelle 2

 

 

Brodé en DMC, en 1/1 sur une toile 14 fils très légèrement teintée au café.

 

H Kling 1934 Couleur tourterelle 4

 

 

et maintenant, je vous propose de réviser vos classiques,

ou moins classiques .....

avec la fable originale d'Esope,

Celle de Jean de la Fontaine bien sûr,

Et l'amusante version de Pierre Perret

 

 

Esope

Un renard affamé, voyant des grappes de raisin pendre à une treille,
voulut les attraper ; mais ne pouvant y parvenir,
il s’éloigna en se disant à lui-même : « C’est du verjus. »
Pareillement certains hommes, ne pouvant mener à bien leurs aflaires,
à cause de leur incapacité, en accusent les circonstances.

 

Jean de la Fontaine

Certain Renard Gascon, d'autres disent Normand,
Mourant presque de faim, vit au haut d'une treille
Des Raisins mûrs apparemment,
Et couverts d'une peau vermeille.
Le galand en eût fait volontiers un repas ;
Mais comme il n'y pouvait atteindre :
"Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats. "
Fit-il pas mieux que de se plaindre ?

 

Pierre Perret

 Un vieux goupil futé qui depuis une décade
Clapait des peaux d'zébi et des fourmis malades
Au d'ssus de son tasseau renfila un zinzin
Qui avait tous les aspects d'une belle grappe de raisin.
Voulant les harpigner du bout de ses ratiches
Il s'aperçut tout net que c'était pas du miel
Car chaque fois qu'il pointait ses naseaux vers le ciel
Il perdait l'équilibre et tombait sur ses miches.
Mais pour lui cisailler le moral à son âge
Fallait être plus mariolle qu'une grappe de muscat.
Il se coltina donc un bel échafaudage
Et partit validinguer... et bonjour les dégâts !
Il essya encore touchant du bout du blair
Et repartit à dame les quatre fers en l'air.
L'air débecté il dit, s'éloignant de la grappe,
Je gagnerai le tour si j'ai paumé l'étape !
Et toute honte bue le rouquin tournant l'dos
Dit: "Ils sont trop nazebroques, c'est bon pour les blaireaux."

Moralité :
Pourquoi se faire tartir pour une grappe de raisin
C'est toujours plein d'sulfate et c'est farci d'pépins !

 

Chauveau - Fables de La Fontaine - 03-11.png 

 

Bon week end à toutes et tous,

.... et un petit renard gourmand en cadeau dans vos mails Afficher l'image d'origine