Sarah Tobias 2 1

 

Voici la jolie Sarah Tobias

 

avec ses couleurs annonciatrices de l'automne.

 

Sarah Tobias 2 4

 

Le modèle est issu du livret éponyme de Blackbird Design,

et a été brodé lors d'un SAL mené tout en douceur par VéroniqueR

 

Sarah Tobias 2 2

 

Brodé en 1/2 sur une toile Graziano 15 fils dont j'aime l'aspect serré et un peu rustique

Les fils sont les Weeks Dye Works préconisés (enfin .... à peu près)

 

Sarah Tobias 2 3

 

Sarah Tobias 2 5

 

Ces petits motifs floraux alignés, un peu raides, sont typiques

des ouvrages du début du 19ème siècle en Pennsylvanie



La communauté allemande installée en Pennsylvanie avait ramené

avec elle sur le nouveau continent la tradition des essuie-main de parades.

 

Sarah Tobias 12

 

Plus que des marquoirs, ce sont ce sont ces longues pièces

que les petites filles apprenaient à broder.



Mi marquoir, mi torchon .... cela explique sans doute l'aspect

inhabituel et presque inachevé de Sarah Tobias.



En Europe, en Alsace notamment, ces jolis essuie-mains brodés

étaient étendus devant les torchons usuels pour les cacher.

 

Sarah Tobias 10

 

En Pennsylvanie par contre, ils étaient accrochés sur la porte de la cuisine,

montrant fièrement tous les talents de la jeune fille de la maison

dont on ne doutait pas ainsi qu'elle ferait une parfaite épouse

sachant décorer et entretenir son linge.




Ces pièces étaient brodées au point de croix souvent,

mais aussi en broderie traditionnelle, broderie blanche, avec des jours,

le tout alternant souvent avec des entre-deux et des bordures au crochet ou au tricot. 

 

Sarah Tobias 11

les photos des essuie-mains de parade sont issues du livre This is the Way I Pass my time
de Ellen J. Gehret