greek sampleer 1828 2 1

 

Il y a des marquoirs de toute beauté, à la composition parfaite,

aux motifs élégants,

aux couleurs délicates et harmonieuses,

brodées par des petites filles habiles, 

 des samplers qui font l'unanimité.

 

et puis il y a des marquoir qui ont du charme,

juste du charme... mais beaucoup de charme !

  

C'est le cas de ce

 marquoir grec de 1828

que je viens de terminer,

un marquoir enfantin, naturel, spontané, délicieux,

malgré tous ses défauts

 

Qui dit marquoir grec dit alphabet grec bien sûr,

bien agréable à broder même si le dessin des lettres est maladroit parfois.

greek sampleer 1828 2 4

 

 

Des couleurs étonnantes, des motifs posés n'importe où, 

parfois un peu grotesques comme ce chien noir ..... et rouge

sur de l'herbe verte ..... et rose 

greek sampleer 1828 2 2

 

 

Un marquoir inachevé,

la jolie dame en rose est un peu isolée dans son coin de toile. 

greek sampleer 1828 2 3

 

Mais tant pis, j'ai aimé broder tous ses défauts !

J'ai aussi beaucoup aimé le contraste

entre des lettres et des motifs maladroits,

et cette si délicate frise aux boutons de roses.

greek sampleer 1828 2 5

 

 

Dès que je l'ai vue, cette frise m'a fait penser à une dentelle grecque:

la dentelle à l'aiguille Bibila.

 

Une technique qui permet de réaliser

des ribambelles de petite fleurs multicolores

que l'on cousait ensuite au bord des vêtements,

comme des châles par exemple

greek sampleer 1828 2 7

                                                                                                                                                                        Photo V&A Museum

Fleurs bleues, fleurs roses, fleurs jaunes ...

Bibila dentelle ou bibila brodée ?  

avouez que la ressemblance est grande.

 

greek sampleer 1828 2 6

 

 

J'ai brodé en 1/2 sur une toile 16 fils Permin Lambswool,

avec un assortiment de soies d'Alger.

Vous pouvez voir d'autres détails ICI.

 

 

C'est un modèle de The Travelins Stitcher,

que vous pouvez vous procurer ICI

Pour voir l'original : CLIC