Marie_Josephine_Brayard_1

 

Marie-Joséphine Brayard

 

St Nizier le 13 mars 1856

 

Un vieux petit marquoir, très abîmé et très décoloré,

mais plein de tendresse avec ce rose et ces deux petits oiseaux qui se bécotent.

 

Des lettres un peu décalées, des intervalles irréguliers,

toutes ces maladresses enfantines

qui font ma joie sur les petites marquettes d'écolières.

 

Marie_Josephine_Brayard_4

Deux alphabets, et chacun commence par une croix de par Dieu.

Les enfants qui apprenaient leur alphabet devaient se signer avant de le réciter.

Pour ne pas qu'ils oublient sans doute,

on trouvait régulièrement une petite croix

devant le A dans les livres de lecture.

 

Et on retrouve très souvent cette croix ,

dite croix de par Dieu,

sur les marquoirs français, mais aussi italiens.

 

Marie_Josephine_Brayard_3

En bas du marquoir original, on peut lire un L

Pourquoi L ? Il ne correspond pas à ses initiales.

Alors j'ai eu l'idée d'y mettre les miennes.

 

Marie_Josephine_Brayard_2

Brodé en 1/2 sur une Gander 15 fils

Avec Old Brick de Gentle Art

 

Newsletter n°6